Accueil du site > Politique > Rokhaya Niang, fille d’Alioune Badara Niang, responsable politique à Bargny : (...)

Rokhaya Niang, fille d’Alioune Badara Niang, responsable politique à Bargny : « Si Macky Sall gagne, Idrissa Seck ira en retraite politique ! »

vendredi 16 mars 2012

Rokhaya Niang est une des responsables politiques les plus en vue, ces temps-ci, à Bargny. Fille de l’un des premiers compagnons de Me Wade, Alioune Badara Niang, elle s’est fait comme devoir de « réélire son père Me Wade, au second tour ». Dans cet entretien, elle est revenue sur ses rapports avec son oncle Idrissa Seck de qui elle dit qu’il « a intérêt à revenir auprès du Président Wade ».


Vous êtes responsable libérale à Bargny mais, on ne vous a pas trop senti, au premier tour, contrairement, à ce second où vous êtes très active. Quelles en sont les raisons ? C’est vrai qu’on ne m’a pas trop entendue au premier tour, parce que certains hommes politiques, très jaloux de mon parti à Bargny, ont tout fait pour ne pas m’impliquer. C’est seulement lors de l’arrivée du Président dans le département de Rufisque que je me suis déployée, pour mobiliser et faire sortir les militants car, personne ne parvenait à départir les gens de la peur qu’ils avaient du Maire Mar Diouf. Mais, dès notre retour de France, les militants, surtout, les femmes, ont rallié en masse, pour réserver un accueil de qualité au Président. Depuis lors, je suis restée pour appuyer le travail du Président que je considère comme un père. Malgré mon travail en France, je suis périodiquement au Sénégal pour maintenir ma base. Maintenant, le premier tour est passé, on nous a battus mais, j’ai décidé de rester à Bargny pour mobiliser les militants, les accompagner et les motiver, avec mes propres de moyens. Comment comptez-vous convaincre les électeurs à voter pour votre coalition, d’autant plus que vous avez été battus de loin par la Coalition Benno ak Tanor ? Vous savez à Bargny, on est tous des parents et on se connait tous. Les gens n’ont pas voté pour Tanor Dieng mais, pour Mar Diouf. Maintenant que Tanor n’est pas au second tour, beaucoup de gens de Bargny que nous avons rencontrés, ont décidé de venir avec nous. Si on joint à eux, les militants de Rewmi qui ont décidé de voter pour Me Wade, compte tenu des relations familiales qui nous lient à Idrissa Seck, le tour est en poche. Et, comme j’ai l’habitude de le dire, Idrissa Seck, comme Tanor n’ont pas intérêt à ce que Macky Sall gagne ces élections, ils risquent d’aller à la retraite politique et ils le savent bien. Donc, leurs militants doivent voter pour le président sortant, afin de lui permettre de terminer ses chantiers et de leur laisser le pouvoir, dans trois ans. La proximité entre certains membres de votre famille et Idrissa Seck, ne risque-t-elle pas de plomber votre travail ? Moi, j’assume entièrement mon militantisme avec Me Wade et ça tout Bargny le connait, je suis libérale à 100 % et je considère que mon père est aussi un actionnaire majoritaire, aux côtés de Me Wade, dans ce parti. Me Wade a tout fait pour moi et malgré mon affectation en France, je suis très fréquente au Sénégal et je paie, moi-même, mon billet d’avion, pour venir le soutenir. Maintenant, que les gens nous taxent de pro-Idy me laissent indifférente, tant que le président aura confiance en moi, je continuerai à travailler pour lui, pour sa victoire. Mon père a l’habitude de dire qu’entre Idy et Me Wade, c’est le sang et le cœur, et l’un ne peut pas aller sans l’autre ». Ce sont les jaloux qui racontent ces histoires mais, ils ne nous divertissent pas, seule la victoire compte, pour nous, à Bargny. Djiby GUISSE

Répondre à cet article