Accueil du site > Sports > Can 2010 > SALAIRE DES CHEFS D’EXECUTIF LOCAL : Macky offre le jackpot aux (...)

SALAIRE DES CHEFS D’EXECUTIF LOCAL : Macky offre le jackpot aux élus

lundi 29 septembre 2014

En exclusivité, Libération livre le contenu des quatre décrets pris par le Président de la République à la suite de l’installation des maires et présidents de conseils départementaux.


Libération a pris connaissance de quatre décrets pris par le président de la République dans le cadre du fonctionnement des conseils départementaux et des mai- ries installés à la suite des dernières élections locales. Et le moins que l’on puisse dire est que les présidents de conseils départementaux n’ont rien à envier aux ministres de la république.

Selon le décret portant sur les émoluments des présidents de conseils départementaux, ces derniers vont recevoir par mois la rondelette somme de 1,250 millions de F Cfa. Les autres membres du bureau vont recevoir 150.000 F Cfa alors que les autres conseillers bénéficient d’une indemnité de session de 5000 F Cfa. Les mairies qui ont les mêmes compétences que les conseils départementaux vont aussi recevoir 1,250 millions de F Cfa. Dans ce lot, figurent les mairies de Dakar, Guédiawaye et Pikine.

Quant aux maires des autres communes, ils seront rémunérés en fonction de la taille de leur commune mais surtout de leur statut et de leur budget. Aussi, les maires des communes chefs lieux de région recevront mensuellement 900.000 F Cfa, les mairies chefs lieux de département 500.000 F Cfa et les autres maires 300.000 Fcfa. Normalement, des maires comme ceux de Touba ou de Sindia doivent se retrouver avec 300.000 F Cfa par mois. Mais pour compléter ce gap, le décret a instauré une indemnité complémentaire que toute mairie, dont le budget dépasse 500 millions de F Cfa, peut instaurer.

Les décrets pris par le Président de la république sonnent aussi l’avènement des secrétaires généraux de département ou de ville. Fonctionnaire de la hiérarchie a ou ayant un diplôme équivalent, le secrétaire général du conseil de dé- partement sera le premier collaborateur du président de conseil ou du maire de la ville. Le secrétaire général sera le supérieur hiérarchique du personnel administratif du département ou de la ville. Il bénéficie d’une indemnité de fonction de 200.000 F Cfa et d’une indemnité de logement.

Pour les communes qui ne sont pas des villes, on aura, à la place d’un secrétaire général, un secrétaire municipal qui doit être un fonctionnaire de la hiérarchie B ou ayant un diplôme équivalent. Le secrétaire municipal qui sera aussi le supérieur du personnel administratif aura une indemnité de 100.000 F Cfa en plus d’une indemnité de logement.

Libération

Répondre à cet article

131 Messages de forum