Accueil du site > Actualités > SENEGAL-MONDE-ECONOMIE Seules les ressources humaines de qualité (...)

SENEGAL-MONDE-ECONOMIE Seules les ressources humaines de qualité garantiront la compétitivité (PM)

mercredi 9 mai 2012


Seules les ressources humaines de qualité permettront aux faibles économies comme le Sénégal d’être compétitives dans l’économie mondiale, a rappelé mercredi à Dakar le Premier ministre, Abdoul Mbaye.

‘’[…] Nul n’ignore le contexte économique difficile que traverse le monde, où concurrence et compétitivité sont devenues des exigences qui s’imposent à tous, et dans tous les secteurs d’activité’’, a signalé M. Mbaye, à l’ouverture de la quatrième édition du forum "Ecole-entreprise" de l’Ecole supérieure de commerce SUPDECO (privée) de Dakar.

Dans un contexte mondial pareil et ‘’dans des pays aux économies fragilisées comme le nôtre, seules des ressources humaines de qualité sont à même de relever les défis’’ de compétitivité, a-t-il indiqué.

Le gouvernement qu’il dirige, depuis un peu plus d’un mois, mettra l’accent sur ‘’les valeurs et la qualité des ressources humaines’’, afin d’’atteindre [ses] objectifs‘’ de compétitivité dans l’économie mondiale.

Dans ce souci, a expliqué le Premier ministre, le gouvernement du Sénégal a regroupé, au sein d’un même département ministériel, les domaines de la jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi.

‘’[…] Seuls des citoyens, femmes et hommes, bien formés et bien éduqués, constituent les véritables piliers sur lesquels reposera notre développement, dans la cohésion et la justice sociales’’, a-t-il souligné.

Il dit souhaiter que les ‘’diplômés deviennent de véritables agents de développement’’, expliquant que pour y arriver, ‘’il est indispensable d’adapter l’offre de formation à la demande d’embauche exprimée par l’appareil de production de biens et de services’’.

L’économie mondiale subit une ‘’mutation accélérée, qui exige l’acquisition de connaissances appropriées, préalablement à l’exercice satisfaisant de toute activité’’, selon Abdoul Mbaye, un ancien banquier.

‘’A l’heure de la mondialisation, les contraintes sont plus grandes et plus fortes, et seuls les produits les plus compétitifs ont des chances de conquérir les marchés et de répondre aux besoins des populations’’, a-t-il expliqué.

Dans un contexte économique mondial pareil, les professionnels doivent, quel que soit leur secteur d’activité, ‘’savoir concevoir’’, ‘’savoir organiser une production compétitive et efficiente’’, mais aussi ‘’savoir vendre et partir à la conquête des marchés tant nationaux qu’étrangers’’.

‘’Ils doivent [aussi] savoir […] bâtir une croissance d’entreprises durables, constitutives du socle nécessaire à tout projet de développement économique’’, a-t-il conseillé.

Le forum "Ecole-entreprise" est un espace de dialogue entre formateurs, étudiants et employeurs. Il doit permettre à l’organisateur d’asseoir une ‘’dynamique relationnelle d’échanges et de concertation avec les meilleures entreprises, autour de l’emploi et de l’insertion des diplômés’’.

Il se poursuivra jusqu’à jeudi et aura pour thème : ‘’Management de la qualité dans les entreprises au Sénégal’’. Ce forum se tient dans les locaux de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD).

Répondre à cet article