Accueil du site > Culture > STATUT DES ARTISTES : Le cas pathétique du comédien Ndiaye Doss porté sur la (...)

STATUT DES ARTISTES : Le cas pathétique du comédien Ndiaye Doss porté sur la place publique

jeudi 15 mars 2012

Les artistes sénégalais souffrent beaucoup du manque de prise en charge. Cette lancinante question est souvent brandie par les acteurs eux-mêmes. On se souvient des cas de Ndiaga Mbaye, Ndongo Lo et Yandé Codou pour ne citer que ceux là. Actuellement, c’est le comédien Thierno Ndiaye Doss qui est au devant de la scène pour les mêmes motifs.


La chaîne de télévision « Walf TV » a consacré un débat animé Mamadou Bitrèye sur le statut hybride de nos artistes. A cette occasion, Birame Ndeck Ndiaye a fait état de l’existence d’une piste. Mme Siby du Bureau Sénégalais du Droit d’Auteur a aussi fait état de la promulgation de la loi qui doit mettre sur orbite la nouvelle société. Mais, sans conteste, le temps fort de cette soirée a été le reportage consacré au comédien Thierno Ndiaye. Ce dernier s’est retiré chez lui à Kaolack, sa ville natale. Il est largement revenu sur son riche parcours et la maladie qui le ronge depuis deux ans. Un extrait de sa brillante prestation dans le film Guélewar de Sembène Ousmane a mis un terme à ce Focus qu’on lui a consacré.

« Je suis très malade et il me faut deux millions cinq cent mille francs pour assurer toutes les dépenses liées à mon traitement. Je n’ai pas bénéficié de soutien. Le Ministère et le BSDA m’ont remis chacun 500.000 FCFA. Mes fils établis à l’extérieur promettent de réunir la somme. Mais ce n’est pas évident. Il faut vraiment que les artistes soient mieux soutenus », a lancé avec un brin de tristesse l’immense comédien. Thierno Ndiaye est un acteur complet qui a participé à 37 longs métrages et à de nombreux téléfilms. Il a été pensionnaire du Théâtre Sorano et du Ballet National durant dix ans. Il faut espérer que ce cri du cœur soit entendu et que le doyen Thierno nous retrouve avec son entrain habituel.

Répondre à cet article