Accueil du site > Actualités > Sacandal-Arcelor Mittal : Macky transige et accepte 75 au lieu de 225 (...)

Sacandal-Arcelor Mittal : Macky transige et accepte 75 au lieu de 225 milliards FCA

mardi 3 juin 2014

L’actuel chef de l’Etat Macky Sall est parti pour être un des plus grands transigeur de l’histoire politique nationale, si l’on en croit à son prédécesseur Me Wade suite à l’affaire Arcelor Mittal et Etat du Sénégal.


« Les caisses de l’Etat sont vides » ! Tous les observateurs politiques nationaux n’ont pas oublié cette sortie extraordinaire de Macky Sall juste après son élection. Vrai ou faux ? En tout cas, en plus des marchés de gré à gré et scandales sous Macky Sall dont le dernier des derniers constitue l’affaire Nécotrans, Me Wade a exigé hier juste avant son départ pour la France que le peuple exige de Macky Sall des explications sur les contours de la transaction entre l’Etat du Sénégal et leader mondial de la sidérurgie, Arcelor Mittal.

Lors de la signature d’une convention en 2007 avec le groupe, il était convenu de verser 15% au Sénégal. Mais Lackshimi Mittal n’a pas accepté cette convention au moment des négociations et a demandé en guise de ristourne les 15% de la production. Après la signature, la société n’a pas accepté les engagements. C’est ainsi que le Sénégal avait saisi la Cour d’arbitrage internationale de Paris pour dénoncer cet état de fait.

Et sur la base de l’évaluation du préjudice, Mittal est condamné par le Tribunal à verser 450 millions dollars, soit 225 milliards FCFA. Mais entre temps explique Me Wade, « J’ai quitté le pouvoir. Bizarrement, l’actuel régime a accepté de transiger avec Arcelor Mittal à hauteur de 150 millions de dollars soit 75 milliards FCF, informe l’As

Répondre à cet article

5 Messages de forum