Accueil du site > Sports > Sané, Saivet, Cissokho et Alfred Ndiaye : Ces binationaux qui veulent (...)

Sané, Saivet, Cissokho et Alfred Ndiaye : Ces binationaux qui veulent prendre le pouvoir

mardi 3 décembre 2013

À défaut d’avoir essayé avec Mbaye Niang en vain, Alain Giresse peut toutefois se réjouir de son bilan avec les binationaux qu’il a enrôlé lors des éliminatoires du Mondial 2014. Henri Saivet, Salif Sané, Alfred Ndiaye, Issa Cissokho se sont révélés comme de bonnes pioches pour l’avenir.


Salif Sané : le nouveau Salif Diao

Combattif, très physique et techniquement à l’aise, Salif Sané (23 ans, 1m94, 84 kg), le joueur le plus sanctionné en Bundesliga (7 cartons en 11 matchs) avait déjà fait entrevoir de belles choses avec son premier match contre l’Angola à Luanda. Très présent dans l’entrejeu, il avait étalé au grand jour ses qualités intrinsèques de milieu défensif. Mais, son match référence, il l’a joué contre la Côte d’Ivoire à Casablanca avec 90 minutes pleines d’enseignements pour le futur. Désormais, il sera difficile pour Giresse de confiner le joueur de Hanovre sur le banc après sa performances gargantuesque aux côtés d’Idrissa Gana Guèye. Le capitaine Mohammed Diamé pourrait faire les frais de cette montée en puissance du frère de Lamine Sané.

Alfred Ndiaye : le « monstre » physique

Alfred Ndiaye (23 ans, 1,86 m, 80 kg) avait montré, sur fond d’une allure nonchalante, une présence physique impressionnante face à la Zambie (1-1) en amical quand il avait remplacé Salif Sané. Ces mêmes qualités physiques avaient permis à l’ancien joueur de Sunderland de tenir la dragée haute à Yaya Touré et Cie contre Comme un Pape Bouba Diop en 2002, Alfred Ndiaye qui évolue à Eskiºehirspor (Turquie) pourrait rendre beaucoup de services « physiques » à la médiane des Lions. Un joueur à suivre…

Issa Cissokho : l’expérience nantaise

Il est le grand frère d’Aly Cissokho qui évolue à Liverpool. Le coéquipier de Papy Mison Djilabodji a apporté son expérience en remplaçant Lamine Gassama contre la Côte d’Ivoire à Abidjan. Issa Cissokho (28 ans) a su bloquer en un moment les accélérations vicieuses de Gervinho après que Lamine Gassama se fut révélé comme une vraie passoire sur toutes les actions dangereuses des Éléphants. À Abidjan, on a aussi vu Cissokho amorcer des attaques avec des rushs qui laissent présager que son expérience acquise avec Guingamp et Nantes pourrait beaucoup servir à Giresse sur la route de la CAN 2015. Même si Giresse a préféré la carte de la prudence en titularisant Lamine Sané sur le flanc droit de la défense contre la Côte d’Ivoire à Casablanca.

Henri Saivet : le feu follet

Quand Giresse est allé à Bordeaux pour tenter de le convaincre, Henri Saivet (23 ans, 1m75, 73 kg) avait confié à Giresse qu’il était l’idole de son père quand il jouait en équipe de France. Saivet, le feu follet de Bordeaux, a rapidement pris ses marques avec ses qualités de dribbleur qui sait accélérer les particules sur les flancs. Comme un Mamadou Niang du temps de sa splendeur, celui qui est décrit comme un 9 et demi sait apporter la percussion et la vitesse dans le jeu offensif. Lancé dans le bain face à la Zambie (14 août dernier à Paris) à la place de Stéphane Badji, Henri Saivet a été titularisé contre l’Ouganda avant d’entrer en jeu comme remplaçant contre la Côte d’Ivoire à Casablanca. Il a un profil offensif intéressant pouvant valoir beaucoup de satisfaction à l’attaque des Lions.

Répondre à cet article