Accueil du site > Actualités > Sans justice, point de paix

Sans justice, point de paix

vendredi 22 septembre 2017


La paix est devenue, une denrée rare dans le monde.

Au Moyen orient, en Europe, en Asie aux Amériques et en Afrique, un peu partout des foyers de tension ont vu le jour résultant de diverses causes. Parmi les raisons majeures qui président à l’avènement de ce déficit de paix : l’injustice et la précarité économique.

Tant que ces deux facteurs de déstabilisation sociale ne sont pas résolus, la paix ne prévaudra nulle part et Dieu sait qu’ils sont nombreux les hommes frappés d’injustice ou contraints à la pauvreté par des systèmes de gouvernance iniques qui ont essaimé partout dans le monde.

Au-delà de l’hypocrisie dont font montre les instances de régulation internationale que sont ONU, G7, OCDE, OMC, qui ont le plus souvent mal à rétablir le respect des faits et de l’histoire, il est bon d’admettre que le monde est en quête de vérité.

La vérité du droit tel que décliné simplement par le bon sens et l’humanisme loin de tous ces grands principes qui n’ont fait que tirer l’humanité un pas en arrière avec la marche à reculons dans l’horreur et la violence perceptibles aux 4 coins de la planète.

Dans un univers ou l’économie dicte sa loi, peut-il en être autrement ?

L’affaiblissement de la démocratie et la notion de solidarité mis en péril par la notion du marché institué en loi, n’offrant de salut qu’aux solvables, fabricants des inclus et des exclus, contribueront à attiser les sentiments de révolte. Il n’y a rien à espérer sauf celui de

se libérer du système sécréteur de ce désordre .Il faut tendre vers la réforme du système financier international, rassurer et libérer des zones comme l’Afrique, déchirée ,en quête d’ équilibre, écartelée qu’ elle est entre des puissances dominantes aux intérêts divergents. Les toxiques qui asphyxient le monde et qui ont noms : fondamentalisme , extrémisme , nationalisme et autre violences à caractère ethnique , racial ,religieux , ne mourront que lorsqu’ un monde de justice verra le jour ; et que les humains déshumanisés à l’ excès recouvrent leur dignité d’ humain.

Les nouveaux maitres de la terre, très peu nombreux mais très puissants doivent admettre que c’est eux les vrais fossoyeurs de la paix.

Par : Ousmane DIOUF bestinfos

Répondre à cet article