Accueil du site > Actualités > Serigne Saliou Touré émissaire du khalife général des mourides aux commerçants (...)

Serigne Saliou Touré émissaire du khalife général des mourides aux commerçants de Sandaga : « Si et seulement si l’incendie est criminel, le ou les auteurs vivront l’enfer ici-bas avant l’au-delà ! »

jeudi 31 octobre 2013

Le Khalife général des Mourides, Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké suit au jour le jour l’actualité et n’a rien raté du regrettable sinistre survenu récemment au marché Sandaga. C’est en substance les premiers mots de Serigne Saliou Touré, représentant attitré du khalife général des mourides à Thiès, non sans transmettre à la forte assistance les chaleureuses salutations et prières du khalife.


En effet, sur recommandation du vénéré Serigne Cheikh Sidy Mokhtar, son émissaire suscité a donc quitté ce matin la région de Thiès, accompagné de quelques proches aux fins de prêcher la bonne parole aux commerçants à la fois sinistrés mais désemparés du marché Sandaga suite à l’incendie. Qui a pratiquement ravagé tout sur le dit marché, un des poumons économiques sous nos cieux. Prenant la parole, Serigne Saliou Touré a d’emblée exhorté les commerçants, dont la majorité est de la confrérie mouride, de rester calmes, disciplinés, d’être constamment assujettis au « Ndiguel » (recommandation du marabout), de ne jamais répondre à la provocation, de travailler sans relâche. Mais aussi et surtout d’inscrire l’incendie sur le registre de l’épreuve d’une destinée, non sans rappeler les innombrables épreuves pour ne pas dire supplices qu’a enduré l’illustre fondateur du mouridisme, Khadimou Rassoul. « Et incha Allah tout ira bien ! » a véhément assuré Serigne Saliou Touré, lequel a fait la remarque que c’est pour la première fois qu’il est envoyé hors de Thiès par le Khalife. Pour ainsi dire que Cheikh Sidy Mokhtar prend très au sérieux ce qu’il est convenu d’appeler « le cas des commerçants de Sandaga ». Cependant, il n’a pas manqué de relever que « si et seulement si l’incendie comme d’aucuns le véhiculent est criminel, le ou les auteurs vivront l’enfer ici bas avant de rejoindre l’au-delà ». Après cela, l’émissaire du khalife a été désigné Imam pour diriger la prière de Tisbaar avec les commerçants. Puis, il s’est dirigé vers le nouveau site de recasement aux fins d’y prier pour la prospérité. A noter qu’il était accompagné pour la circonstance de Mbackiou Faye entre autres personnalités. Du côté des commerçants, il y’avait Baye Ndiaga Guèye, Elhaj Mor Maty Sarr, Sam Niang, Serigne Papa Ndiaye etc...

Répondre à cet article