Accueil du site > Actualités > Sidiki Kaba : « Le procès de Hissène Habré sera historique »

Sidiki Kaba : « Le procès de Hissène Habré sera historique »

mardi 17 septembre 2013

Le procès de l’ancien président tchadien Hissène Habré, actuellement en phase d’instruction, sera historique en ce qu’il permettra de juger pour la première en terre sénégalaise un chef d’Etat étranger, selon le garde des Sceaux, ministre sénégalais de la Justice, Me Sidiki Kaba.


« L’Etat du Sénégal est un Etat de droit, l’Afrique a confiance en la Justice sénégalaise et en ses magistrats », a-t-il soutenu devant des journalistes, mardi à Dakar, au terme d’une visite à la Cour suprême et au Conseil constitutionnel.

Il a assuré que l’Etat sénégalais veillera à ce que ce procès se passe dans « les meilleures conditions d’un procès juste équitable où tous les droits de la défense seront respectés ».

« Il appartiendra aux juges, au regard des éléments de preuve dont ils disposent, d’inviter toutes les personnes témoins, victimes, complices ou toutes les personnes qui sont présumés avoir participé aux crimes reprochés à l’ancien chef de l’Etat tchadien soient devant les juridictions sénégalaises », a souligné le ministre.

Sur la disponibilité affichée par l’actuel président du Tchad, Idriss Deby, se disant prêt à témoigner, Sidiki Kaba a fait valoir que « les magistrats sénégalais tireront les conséquences de ce qu’ils entendront de son témoignage ».

« En ce moment-là, nous dirons que ce procès aura mis en selle l’ensemble des protagonistes qui sont présumés être responsables des crimes commis de la période de juin 1982 au mois de décembre 1990 correspondant au règne de Hissène Habré comme chef de l’Etat du Tchad », a-t-il ajouté.

Répondre à cet article

41 Messages de forum