Accueil du site > Politique > Souleymane Jules Diop, chroniqueur politique : « Ceux qui parlent de fraude (...)

Souleymane Jules Diop, chroniqueur politique : « Ceux qui parlent de fraude électronique sont des complices d’Abdoulaye Wade »

lundi 13 février 2012

Le chroniqueur politique Souleymane Jules Diop est convaincu qu’Abdoulaye Wade peut perdre les élections. Mais à une seule condition. Faudrait-il que les populations sortent en masse pour aller voter et que l’opposition cesse de faire la promotion de la fraude électorale que le pouvoir préparerait à perpétrer.


La présidentielle perdue par Wade. C’est une possibilité. Pour Souleymane Jules Diop, « c’est une certitude absolue ». Mais cela requiert un préalable. De son avis, le 26 février, les sénégalais doivent prendre d’assaut les bureaux de vote. Cependant un bémol risque de tout torpiller. C’est le discours tenu par une partie de l’opposition consistant à soutenir que le régime en place a mis en branle un plan de fraude électronique. Pour le journaliste installé au Canada depuis la défénestration d’Idrissa Seck « Ceux qui parlent de fraude électronique sont des complices d’Abdoulaye Wade ». « Puisque le message qu’ils envoient aux populations est qu’il ne sert à rien d’aller voter. Ce qui est un crime, face aux importants enjeux auxquels nous faisons face », argue-t-il.

Répondre à cet article

8 Messages de forum