Accueil du site > Actualités > THIES : Sit-in du « Mouvement Thiès Capitale administrative du Sénégal » (...)

THIES : Sit-in du « Mouvement Thiès Capitale administrative du Sénégal » contre l’insalubrité

mardi 3 octobre 2017


Face à l’insalubrité grandissante dans la ville de Thiès, des voix se sont élevées pour dénoncer la léthargie des autorités locales face à cette situation. C’est dans ce sens que le « Mouvement Thiès Capitale administrative du Sénégal » (Mtcas) a organisé un sit-in devant la mairie de la ville de Thiès pour déplorer la situation et attirer l’attention des autorités.

« Les maires de Thiès ne travaillent pas », c’est le cri de cœur qu’ont lancé les membres du « Mouvement Thiès Capitale administrative » qui se sont rassemblés devant la mairie de la ville de Thiès pour fustiger le comportement des maires qui ne se soucient guère des problèmes de la cité du Rail. « Nous voulons attirer l’attention des autorités sur l’insalubrité qui gagne de jour en jour cette ville. Thiès est en recul par rapport aux autres communes du Sénégal. Les ordures trainent partout. L’éclairage des rues n’est pas en reste. La mairie ne fait pratiquement pas son travail. La nuit, presque tous les quartiers manquent d’éclairage. Sur cinq lampadaires, il n’y a que deux seulement qui fonctionnent. Parfois ce sont nos mamans qui se cotisent pour acheter les ampoules des lampadaires où pour payer des charretiers qui viennent ramasser les ordures qui trainent dans les quartiers, alors que c’est le travail de la mairie, ce qui est inadmissible », fulmine Moustapha Thiam, porte-parole du Mouvement.

Ainsi, il se demande réellement quel est le rôle des maires de commune et s’ils sont conscients de la souffrance des populations. « A quoi sert le budget de la mairie ? A remplir leurs poches ou à répondre aux attentes de la population ? Nous avons élu des maires pour qu’ils soient aux cotés des populations. Mais pas pour qu’ils passent tout leur temps à voyager à gauche et à droite », fustige le porte-parole.

Par ce sit-in, ces jeunes de la commune de Thiès espèrent conscientiser les maires de la commune de Thiès à travers leur mouvement. Par ailleurs, ils invitent les autorités à la délocalisation de certains ministères à Thiès.

D’après le secrétaire municipal de la commune de Thiès Nord, la mairie de la ville a hérité de la gestion des ordures dans la ville, c’est pourquoi elle a les deux bennes tasseuses et tout le matériel lourd de nettoiement des mairies des trois communes. De son côté, le chef de service de la voirie de la mairie de ville affirme : « le ramassage des ordures et l’assainissement sont des prérogatives de la ville ».

Toujours, selon ce dernier, « le paradoxe, c’est qu’on ne contrôle pas les marchés et la mairie de ville n’a pas assez de moyens. Mais, malgré le manque de moyens, la mairie a fait des efforts ; nous avons réparé les deux bennes tasseuses en panne depuis trois ans. Il faut aussi noter que le maire a acquis deux tracteurs qui sont au niveau de Dakar et seront acheminés à Thiès ».

A l’en croire, plus d’une dizaine de bacs à ordures sont à la disposition de la mairie et on prévoit de confectionner dix bacs de plus.

Sokhna Khady Sène

jotay

Répondre à cet article