Accueil du site > Actualités > Tabac : beaucoup plus de nicotine dans les cigarettes

Tabac : beaucoup plus de nicotine dans les cigarettes

mercredi 22 janvier 2014

Pour vous rendre plus accros, les fabricants de tabac ont trouvé un stratagème : augmenter le taux de nicotine.


L’information devrait inquiéter les fumeurs qui n’arrivent pas à arrêter la cigarette. Une étude de la Massachusetts Department of Public Health et de l’University of Massachusetts Medical School révèle que certaines marques de cigarette n’hésiteraient pas à augmenter la concentration de nicotine dans les cigarettes. L’objectif de la manœuvre paraît clair : rendre le tabac plus addictif et les fumeurs plus dépendants.

L’étude a comparé les contenus de cigarettes de quatre grandes marques : Philip Morris, R.J. Reynolds, Brown & Williamson et Lorillard. Verdict : les trois premières marques ont augmenté la quantité de nicotine. Celle-ci est passée de 1,65 mg par cigarette en 1999 à 1,89 mg en 2011. Cette augmentation des doses se traduit par une dépendance plus rapide des jeunes fumeurs, selon Thomas Land, auteur de l’étude, cité par The Boston Globe. « Les jeunes devraient devenir plus rapidement accros à la cigarette, dès les premières cigarettes qu’ils fument », estime-t-il.

Après la publication de cette étude dans la revue spécialisée Nicotine and Tobacco Research, les fabricants de cigarettes n’ont pas tardé à se dédouaner en affirmant qu’il ne s’agit pas d’un geste délibéré. Selon eux, cette hausse nicotinique se justifierait par la variation des conditions météorologiques qui peuvent influencer le niveau de nicotine. Un argument qui ne tient pas la route, objecte le Dr Land, car dans ce cas « les taux de nicotine ne seraient pas différents d’un fabricant à l’autre puisqu’ils s’approvisionnent aux mêmes endroits ».

La dépendance au tabac est un problème pris très au sérieux par les fumeurs. 69% des fumeurs considèrent la nicotine comme « fortement addictive », bien plus que l’héroïne, la cocaïne ou encore l’alcool, selon une étude Harris Interactive menée en 2012. Tpsante.com

Répondre à cet article