Accueil du site > Politique > Touba -Se sentant abandonnées par Pape Diop, les femmes de Bokk Gis-Gis (...)

Touba -Se sentant abandonnées par Pape Diop, les femmes de Bokk Gis-Gis avertissent

mardi 14 octobre 2014


Se sentant complètement oubliées par leur leader, les femmes de l’alliance Bokk Gis-Gis de Touba ont tenu à exprimer leur ras-le-bol de devoir continuer « à compter pour du beurre sur la scène politique locale ». « Jamais organisées en structures, jamais regroupées pour un meeting, jamais jointes au téléphone par leur responsable national, jamais financées », elles ont déclaré avoir suffisamment souffert.

Parlant au nom de ses camarades, Awa Diène a avoué que leur parti occupe présentement à Touba la queue du peloton politique en direction de la présidentielle de 2017 à cause de l’inaction de leur leader.« Politiquement, les femmes de l’alliance Bokk-Gis-Gis ne valent plus rien à Touba. Faute de moyens, nous ne pouvons organiser aucune réunion encore moins nous organiser en délégation lors des manifestations religieuses. Pendant que les femmes des autres partis politiques bénéficient de financements, nous, nous sommes obligées de faire profil bas. Nul ne songe, dans ses conditions, venir grossir nos rangs. C’est à peine que nous réussissons à garder nos militants. Jusqu’à quand pourrions-nous le faire ? »

Selon Awa Diène, la situation risque d’être irréversible si rien n’est fait dans les prochaines semaines en perspective de la prochaine élection présidentielle. Et parlant d’élection, les femmes ont tenu à préciser qu’en dépit de ce qui précède, Pape Diop est de loin le meilleur choix pour les Sénégalais.

Répondre à cet article

56 Messages de forum