Accueil du site > Économie > Un marché « caché » aux finances : Scandale au cœur de la (Pna) Pharmacie (...)

Un marché « caché » aux finances : Scandale au cœur de la (Pna) Pharmacie nationale d’approvisionnement

mardi 13 août 2013

Manque de transparence ou simple ignorance se demande le quotidien Libération à propos d’un scandale sans précédent dans lequel est mêlé la Pharmacie nationale d’approvisionnement (Pna). En effet, aussi bien l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) que la Direction centrale des marchés publics (Dcmp) ont épinglé la Pharmacie nationale d’approvisionnement sur des faits assez graves dans un marché d’achat de consommables informatiques.


Un marché « caché » aux finances : Scandale au cœur de la Pna Se fondant sur les dispositions des articles 57.3 et 63.4 du Code des marchés publics, qui autorisent une réduction du délai minimum de préparation des offres de cinq (5) jours maximum, à condition qu’une publication électronique assurant un libre accès du dossier sans discrimination soit assurée par l’autorité contractante. En plus de la publication faite dans le journal, le 1er février 2013, un avis de publication avec un lien donnant accès au dossier d’appel d’offres. Malheureusement, souligne le journal, la Pna reconnaît qu’elle n’a pas soumis le dossier d’appel à la concurrence à la revue à priori à la Direction centrale des marchés (Dcmp) bien que l’appel d’offres concernait un marché à commande.

Répondre à cet article