Accueil du site > Économie > Un milliard 500 millions pour l’installation de paratonnerres (Protection (...)

Un milliard 500 millions pour l’installation de paratonnerres (Protection civile)

jeudi 28 août 2014

Les pouvoirs publics ont dégagé une enveloppe d’un milliard 500 millions de francs CFA pour financer un programme d’installation de 1.575 paratonnerres à l’intérieur du pays, en vue de mieux protéger les populations contre la foudre, a révélé, jeudi à Dakar, le directeur de la Protection civile, Dame Gaye.


« Cette année, nous avons un programme d’installation de 1.575 paratonnerres avec une enveloppe budgétaire de 1, 5 milliard de francs CFA », a-t-il dit en procédant à l’ouverture d’un atelier de restitution et de validation des résultats de l’étude sur la revue du dispositif de préparation et de réponse aux catastrophes.

Cette rencontre a réuni plusieurs acteurs du Plan d’organisation des secours (ORSEC), dont des représentants de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, des préfets et sous-préfets, des représentants de gouverneurs.

Des élus locaux, responsables d’organisations communautaires et des représentants d’institution financières participaient à ce séminaire.

« Depuis l’année dernière, l’Etat à mis en place un plan d’installation d’un programme paratonnerre sur toute l’étendue du territoire national. Au total 1.575 paratonnerres ont installés l’année passée. Cette année, nous sommes en train de faire de même », a rappelé le directeur de la Protection civile.

« Ce sont les gouverneurs de région, les préfets et sous-préfets qui sont chargés de déterminer les sites d’implantation. Nous allons répartir ces 1.575 paratonnerres dans les différentes régions du pays pour les placer dans les sites d’installation au choix de l’autorité administrative locale », a-t-il expliqué.

La foudre a fait des victimes ces derniers jours dans plusieurs localités du pays, dont Sinthiang Lathiry, dans le département de Médina Yéro Foula (Kolda). D’autres localités continuent également d’être exposées à la foudre, avec l’intensification des pluies ces derniers jours.

Dame Gaye a toutefois souligné que les paratonnerres ne peuvent assurer qu’une protection d’une portée « très limitée ». « Les paratonnerres ont un rayon d’action bien déterminé. Leur rayon de couverture ne dépasse pas 200 mètres. Nous comptons plus de 14.000 villages au Sénégal, ce qui veut dire que nous sommes loin du compte », a-t-il reconnu.

« Mais progressivement, nous arriverons à couvrir tous les foyers d’attraction de la foudre avec la mise en place de ce plan d’équipement », a relevé le directeur de la Protection civile. « Avec le temps, a poursuivi M. Gaye, nous osons espérer que beaucoup de foyers seront couverts. C’est une volonté affirmée par les pouvoirs publics ».

Répondre à cet article

76 Messages de forum