Accueil du site > Sports > Vainqueur de Malaw Seras : Si Teunace

Vainqueur de Malaw Seras : Si Teunace

mardi 19 février 2013


Siteu poursuit sa marche victorieuse. Samedi à Iba Mar Diop, le sociétaire de Lansar a terrassé Malaw Séras ; accrochant du coup une neuvième victime à son tableau de chasse. Siteu, le lutteur de l’écurie Lan­sar, a terrassé Malaw Séras de Fa­laye Baldé à l’issue d’une con­frontation-éclair d’une minute 30 secondes, samedi au stadium Iba Mar Diop. Ayant pris le parti de reculer à chaque fois que son vis-à-vis armait son crochet droit, le jeune sociétaire de Lansar a décidé d’engager le corps à corps à l’issue duquel il est parvenu à prendre le dessus sur le Pikinois. Après avoir résisté à une hanchée de son adversaire, avec lequel il s’est retrouvé les deux genoux à terre, Malaw Séras se verra projeter à terre par l’athlète de Dia­maguène. La présence au stade de Ama Baldé - malgré son combat du 9 mars contre Amanekh - n’a pas empêché Malaw de concéder une cinquième défaite qui le prive de relancer une carrière en dents de scie. Tout le contraire pour Siteu, qui se taille l’étoffe du lutteur le plus populaire, et qui prétend avec cette victoire être un potentiel adversaire pour Ama Baldé si toutefois ce dernier sortait vainqueur de son prochain duel contre le lutteur rufisquois. Analysant le combat, Omar Dia­gne Omez, technicien de l’écurie Baol Mbollo, qui faisant la lecture du combat, de souligner : « Siteu était mieux préparé physiquement et moralement que son adversaire. Il faut dire qu’il dispose d’un bon encadrement avec Alioune Diop et Max Mbargane. Siteu a fait parler sa technicité et sa jeunesse pour vaincre Malaw. Il a résumé le combat en se saisissant de son vis-à-vis qu’il a bien bloqué avant de le projeter au sol par une poussée », a indiqué Omez. Dans les autres combats, Pouye 2 s’est joué de Jordan 2 de Tay Shinger. Laye Sopé de Badé Dione s’est imposé aux dépens de Thier de Saku Xam Xam. Boy Nar Fall de Gouye Mouride a pris le dessus sur Libidor de Ngoudiane. Laye Pytha­gore de Rock Energie a terrassé Feu Rouge. Enfin Kogna d’Abib Ndiaye a dominé par Ko Wouli 2 de Baol.

Répondre à cet article