Accueil du site > People > Yannick Noah pete les plombs sur scene

Yannick Noah pete les plombs sur scene

mercredi 9 avril 2008

Yannick Noah, personnalité préférée des Français, a terriblement déçu et choqué son public belge au Forest National, à Bruxelles, mardi soir.


L’artiste s’est d’abord produit lors d’un premier concert — sans problème — avant d’annoncer qu’il faisait un break de dix minutes. Un second show débute alors…

Le chanteur revient en reprenant des titres phares de grands groupes français et internationaux, et rend hommage à la Belge Annie Cordy en chantant à plusieurs reprises La Bonne du curé...

Le temps passe et le public, fatigué, déserte la salle. Malgré l’heure avancée, Yannick Noah refuse de quitter la scène. Les reprises sont de plus en plus longues et de moins en moins fortes.

Quant les lumières se rallument à minuit et demi, la sécurité s’impatiente.

Yannick, au grand étonnement du public resté dans la salle, nargue tout le monde ("On paiera les heures supplémentaires") et exige qu’on éteigne les lumières. Devant le refus des techniciens, il s’énerve, devient insultant et vulgaire. Victimes de gestes obsènes devant un public où il y a encore des jeunes enfants, les techniciens obtempèrent pour calmer le jeu. Et le show reprend avec la chanson paillarde Mets ton doigt dans mon c...

Apparemment éméché, le chanteur refuse de quitter la scène, lançant des "Ta gueule !" à la sécurité venue lui demander de s’arrêter là.

Les musiciens quittent alors l’artiste après avoir salué le public, avec un air complètement désolé. Yannick Noah terminera son concert contraint et forcé, à 1h du matin, sous le regard menaçant des membres de la sécurité.

Répondre à cet article