Accueil du site > Politique > Youssou Diagne sur l’affaire Macky Sall : "Je l’avais pressenti et c’est (...)

Youssou Diagne sur l’affaire Macky Sall : "Je l’avais pressenti et c’est pourquoi je suis parti du Pds"

jeudi 30 octobre 2008

L’inauguration du nouveau siège de Rewmi a été l’occasion pour le premier président de l’Assemblée nationale après l’alternance de donner son point de vue sur la politique nationale du pays. Pour Youssou Diagne, les députés du pays ne méritent pas la place qui leur est réservée à l’hémicycle. ‘Les députés qui sont à l’Assemblée nationale et qui se livrent à toutes sortes de batailles, notamment d’insultes, de corps à corps, sont loin d’être les députés du peuple.


Ce sont des députés de Wade’, lance le vice-président de Rewmi qui était accompagné d’autres responsables nationaux tels que Yankhoba Diattara, Bathie Gadiaga, Ndèye Maguette Dièye, Garmi Fall. Prenant la parole sur un ton ferme, Youssou Diagne a dit que ‘Wade et ses amis ont pris le peuple en otage.

En tant qu’ancien président, je dis que le pays n’a pas besoin de ce qui se passe actuellement à l’hémicycle. Et c’est malheureux et, personnellement, je pense que c’est déplorable’, déclare-t-il. Poursuivant sa longue diatribe contre ses ex-frères, Youssou Diagne dira que ce genre de comportement n’a jamais existé du temps où il a occupé le poste de président du Parlement. ‘En tout cas, ce sont des choses à éviter’, dira Youssou Diagne. Mieux, ajoute-t-il, ‘c’est ce que j’ai pressenti et je suis parti aussitôt du Pds’.

La rencontre qui était l’occasion, pour les camarades d’Idrissa Seck de démontrer leur force dans la communauté rurale, a réuni des militants venus des 33 villages. S’agissant de la gestion du nouveau siège, Omar Guèye signifiera aux militants que ce sont leurs cotisations qui paieront le loyer et les autres charges. C’est pourquoi une cotisation mensuelle de 100 francs sera versée par chaque militant. Concernant la vente des cartes du parti, le Rewmi a enregistré dans la zone, en quelques mois, 9 600 nouvelles adhésions.

Source : Walf

Répondre à cet article